3 restaurants, une même passion Réservation

Un décor atypique, un cadre chaleureux

Un décor élégant et une architecture unique  

Idéalement situé au cœur du Quartier du Champs de Mars à Nantes, une décoration et une architecture esprit « Loft » donnent un  cadre atypique au restaurant La Maison Baron-Lefèvre .

Jean-Charles Baron et Isabelle Lefèvre se sont inspirés du passé de cette maison pour en concevoir l’esprit avec goût, ils l’ont entièrement restaurée pour la métamorphoser en un lieu tout à fait inédit.

Ancien comptoir de maraîchage, les  chambres froides d’antan, cases de stockage et locaux de mûrissement ont été détruits pendant la restauration, mais la charpente métallique d’origine a été maintenue : avec ses 7 mètres cinquante de haut sous faîtage, ses grands murs de briques nues, l’espace du restaurant frappe par sa monumentalité et conserve à l’endroit son esprit « loft ».

Ici, l’architecture est décor, les matériaux en sont les ornements : bois, métal, brique, pierre, conférant à ce lieu un esprit intemporel.

L’enseigne de l’ancien établissement « Maison Baudouin & Potiron » témoigne de cette époque passée du marché en gros du Champ de Mars, où le maraîchage nantais et les légumes du Val de Loire étaient rois. 

De multiples espaces, des salons privatifs 

Différents espaces ont été crées

Amoureux des fourneaux  préférant les tables situées près de la cuisine, amateurs des banquettes du fond où le jeu des miroirs prolongent la vie du restaurant, La Maison Baron Lefèvre recèle aussi de multiples espaces pour recevoir grandes et petites assemblées : ainsi, la mezzanine surplombe la grande salle, permet de profiter de l’ambiance tout en restant au calme.

Des salons privatifs à votre disposition

Situé au fond de l’établissement, un salon peut accueillir 25 personnes et leur permettre de s’isoler si besoin.

Une grande verrière en orne également le mur du fond et d’anciennes boîtes aux lettres composent un décor unique.

Si besoin, il est aussi équipé de vidéoprojecteur, écran et connexion wifi.

Enfin, niché le long de l’épicerie, Le Salon de l’Epicerie peut également accueillir 25 personnes est également meublé de tables et meubles anciens.

Ces espaces permettent à La Maison Baron Lefèvre d’accueillir un grand nombre de personnes tout en réservant à chacun une place privilégiée, adaptée à leurs besoins, professionnels, familiaux etc…

Une expérience de dix années donnent à l’équipe un savoir-faire pour recevoir de petites tables mais aussi de grands groupes en apportant le même soin et la même rapidité de service à laquelle nous tenons tous. Dîners mais aussi buffets, cocktails, repas d’anniversaire, nous saurons répondre à vos besoin avec la même passion et le même plaisir de vous recevoir.

Un restaurant décoré avec passion 

A l’opposé de la verrière, la cuisine ouvre entièrement sur la grande salle principale et permet à ceux qui le désirent, d’assister au spectacle vivant du service

Avis aux amateurs, la table numéro 9 et 10 sont au premières loges et vous permettront de voir le Chef et son équipe à l’oeuvre.

Une grande verrière à l’ancienne, réalisée par des ferronniers d’Art les Frères Robert, crée un puits à ciel ouvert pour amener dans l’espace la lumière du jour : entièrement dédiée aux plantes ou légumes du moment, elle apporte par sa décoration un rythme qui suit les saisons…

Des éclairages doux le soir, des lumières naturelles filtrées le jour adoucissent l’ensemble de cet espace, créant dans le restaurant des espaces multiples et différents, où l’intimité aussi est permise. Une grande console centrale orne et anime le centre de cette grande salle,où se déroule le ballet du service, la découpe des poissons…

La passion d’Isabelle et Jean-Charles Baron pour la brocante a permis de meubler l’ensemble des lieux et leur donner vie : Meubles de métiers venus d’Indonésie, vieux fourneaux, objets en tout genre, les pièces chinées proviennent aussi de Bretagne, du Nord de la France, de Belgique :  l’une des pièces maîtresses étant sans conteste  un ancien fourneau monumental de 4 mètres cinquante, déniché dans un couvent, reconverti en « passe-plat ».

Les propriétaires ne cachent pas leur passion pour l’art. Depuis l’ouverture du restaurant, Isabelle, qui a fréquenté les Beaux-Arts, invite régulièrement des artistes, souvent régionaux :  Serge Crampon, Isabelle Flahault, Benoît Rondot, Julie Buffet, ont exposé tour à tour leurs oeuvres qui s’intègrent toujours bien au décor du restaurant, les sculptures de Gérard Voisin étant sans conteste privilégiées des lieux  répondant à l’architecture avec merveille et majesté.